Ensemble contre la barbarie, l’intolérance et le fanatisme

Des milliers de femmes, d’hommes et d’enfants continuent de fuir la guerre ou la misère.

Nous en appelons à l’intelligence humaine pour que le légitime besoin de protection des citoyens ne soit pas un prétexte pour refouler ces exilés forcés. Nous ne voulons pas d’une forteresse européenne tenue par une minorité prête à dresser des murs pour défendre ses richesses.

Nous pensons qu’on ne lutte pas contre le fanatisme et l’obscurantisme par le contrôle généralisé des citoyens et le déni des conventions internationales signées après la seconde guerre mondiale pour protéger les hommes contre la barbarie.

La situation est telle dans certaines régions du monde, que rien n’empêchera des réfugiés de venir chercher asile en Europe. De nombreux citoyens l’ont compris et se sont manifestés pour affirmer une volonté de solidarité avec les êtres humains fuyant Daesh ou d’autres périls. Ils sont indignés que des réfugiés soient refoulés, expulsés ou laissés à la rue quand 2,4 millions de logements sont vacants en France.

Nous demandons aux gouvernements des pays européens de relancer un mouvement pour l’accueil de ces populations en danger. Le plus urgent est de leur procurer un abri décent. En France, une augmentation considérable des moyens alloués à l’hébergement et à l’accompagnement des personnes démunies et sans logis est indispensable. C’est un préalable pour ne pas exacerber le sentiment d’abandon ressenti par les nationaux précaires ne pouvant plus se loger. C’est nécessaire pour l’intégration des nombreux migrants qui, non pris en charge, doivent se débrouiller pour survivre ou se replient sur leur communauté. Il n’y aura pas de vivre ensemble serein, s’il n’y a que des miettes à partager.

Nous demandons que les élus de nos villes s’engagent dans l’élan de solidarité que nécessite cette situation exceptionnelle et ne laissent pas seuls les citoyens solidaires.

Nous dénonçons les actes infâmes, les discours ignobles qui se multiplient à l’encontre des personnes d’origine étrangère ou de ceux qui défendent les droits fondamentaux de tout être humain. Leurs auteurs surfent sur les peurs, les préjugés, le besoin de trouver des responsables aux crises actuelles. En désignant un bouc émissaire, ils attisent dangereusement la haine sans jamais évoquer les causes premières.

L’immigration est source de richesses culturelles, économiques et d’équilibre démographique.

Ensemble, nous affirmons qu’elle est aussi une chance pour les hommes et les femmes d’un territoire qui sait s’ouvrir à la diversité.

C’est pourquoi, nous invitons les citoyens qui souhaitent s’impliquer dans l’accueil des réfugiés et la défense des droits de tous à vivre en paix, sous un toit, à rejoindre l’une des organisations qui travaillent en concertation et complémentarité au sein du collectif lorientais « Urgence ! un Toit pour Tous » .

Lorient, le 4 décembre 2015
Collectif «  Urgences , un Toit pour Tous »

Premiers signataires :
CCFD, cercle de silence, DAL 56, EELV, Hunda, Mouvement de la paix, RESF…

Si vous représentez un organisme qui souhaite signer ce texte faites-le nous savoir en écrivant à contact@untoitpourtous.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *